Pour plus d'info sur nos services, contactez nous au +237670423963
Toggle Bar

 Par quoi commencer sa recherche d’emploi ?

Inutile de foncer, tête baissée, dans une recherche d’emploi si vous n’avez pas une idée précise du poste que vous souhaitez occuper. Que vous soyez au chômage après une longue période d’activité ou à la recherche de votre premier emploi, il est essentiel de faire un point sur vos aspirations professionnelles. Quelles compétences maîtrisez-vous ?

Pas toujours facile de savoir par où commencer sa recherche d’emploi. Pour vous aider à être méthodique et à adopter les bons réflexes, voici la liste des premières choses à faire pour mettre toutes les chances de votre côté.

1- Réfléchir à son projet professionnel

Inutile de foncer, tête baissée, dans une recherche d’emploi si vous n’avez pas une idée précise du poste que vous souhaitez occuper. Que vous soyez au chômage après une longue période d’activité ou à la recherche de votre premier emploi, il est essentiel de faire un point sur vos aspirations professionnelles. Quelles compétences maîtrisez-vous ? Dans quelles missions vous épanouissez-vous le plus ? Quelles sont vos exigences pour votre prochain poste ? Évidemment c’est un travail fastidieux, mais en réalisant ce bilan vous serez plus à même de bien cibler les offres d’emploi qui correspondent à votre profil, mais aussi d’avoir un discours argumenté face à un recruteur.

2- Mettre à jour son CV

Le CV est un élément de base dans votre recherche de job. Bien souvent c’est à partir de ce résumé de votre carrière que les employeurs potentiels évalueront votre profil. Faire le tri parmi ses expériences professionnelles, c’est la première recommandation. « Plutôt que d’intégrer l’ensemble de ses expériences professionnelles à son CV, mieux vaut compiler celles qui sont en phase avec le poste recherché, quitte à réaliser plusieurs versions de son CV », précisons-nous. Si celui-ci n’a pas été mis à jour depuis longtemps, pensez également à refaire sa mise en page et à la mettre au goût du jour.

3- S’informer sur son secteur

Que vous soyez junior ou expérimenté, vous devez vous enquérir de la bonne santé du secteur d’activité que vous souhaitez intégrer. Le volume d’embauche est-il stable ? Comment votre filière est-elle impactée par la crise ? Quels segments d’activité souffrent le plus ? « Un candidat qui souhaiterait intégrer un secteur bouché ou en difficulté doit garder en tête que celui-ci est concurrentiel et devra par exemple élargir ses recherches aux CDD ou adapter son discours en fonction des enjeux économiques de l’entreprise »

4- Créer des alertes emails

« C’est un gain de temps quand vous recherchez des annonces via des jobboards ou les réseaux sociaux ». Les alertes emails permettent de mémoriser vos critères de recherche et d’être prévenu aussitôt que de nouvelles offres correspondant à vos attentes sont publiées par les entreprises. Ce même type d’alerte peut également être mis en place sur les applications mobiles des sites emploi. Vous recevrez ainsi les alertes directement sur votre mobile.

Si vous souhaitez suivre l’actualité de votre secteur, vous pouvez également créer des Google Alertes via des termes que vous aurez configurés. “clean tag” si vous travaillez dans le marketing, “responsive web design” si vous êtes développeur…

5- Activer son réseau

Même si vous pensez ne pas disposer d’un bon réseau, il est toujours judicieux de parler de votre recherche d’emploi à votre entourage amical, professionnel ou vos anciens camarades de classe… Vos cercles auront peut-être entendu parler d’une opportunité qui pourrait vous convenir. Pour que cette stratégie fonctionne, il faut que la démarche soit construite, car 60 % de nouvelles recrues sont issues de la cooptation. « Il ne s’agit pas de lancer des paroles en l’air, mais bien de confier à cette personne un CV mis à jour et une lettre de motivation adaptée au secteur d’activité. »

6- Investir les médias sociaux

Si ce n’est pas déjà fait, pour nombre de professionnels du secteur tertiaire, il est recommandé de se créer un profil professionnel sur les réseaux sociaux. « Viadeo et LinkedIn permettent aux candidats de privilégier les contacts directs avec les recruteurs » de l’avis des experts. « Les réseaux sociaux offrent la possibilité aux employeurs de découvrir le parcours d’un candidat au travers d’un autre outil que le CV et de voir l’étendue du réseau d’un profil commercial, par exemple ». Toutefois, « attention à bien contrôler votre présence sur ces supports ».

7- Participer à des salons

Les forums dédiés à l’emploi sont l’occasion d’entrer en contact avec des employeurs d’une manière plus informelle que dans le cadre d’une candidature. Ils permettent, par ailleurs, « d’identifier un recruteur avant d’entrer en contact avec lui par le biais d’une candidature ». Il existe des salons par fonction, secteur d’activité ou profil. À vous de cibler ! Avant de vous rendre à un salon, pensez toutefois à vous renseigner sur les entreprises présentes. Votre discours de présentation sera d’autant plus pertinent si vous connaissez les attentes de vos interlocuteurs.

JIC