Pour plus d'info sur nos services, contactez nous au +237670423963
Toggle Bar

« Parcourir la liste

Résumé

Région:
Dschang, Cameroun, Africa
Expérience:
Entre 2 et 5 ans d'experience
Education:
Licence
Jobs:
1
Type:
Contrat
Salaire:
Négociable
Postulez avant:
10 Déc, 2017

« Parcourir la liste
Annuler

Consultant

* Cette annonce a été affichée 236 fois « Parcourir la liste
  Effectuer un marquage sur l'offre A propos de cette offre

Consultant pour la Réalisation d'une application mobile

1. Contexte et justification

Présentation APDEL

APDEL est une organisation de la société civile camerounaise jouissant d’une personnalité juridique depuis mai 2014. L’association est basée à Dschang dans la région de l’Ouest-Cameroun et s’est donnée pour mission de lutter contre les inégalités sociales qui entravent le développement des couches vulnérables. Ses axes d’intervention sont : 

  1. la promotion de la santé,
  2. des droits humains et de la gouvernance et
  3. l’insertion socioéconomique. 

www.apdel.cm

Programme Briser le Silence 

APDEL mène un programme de lutte contre les violences sexuelles en milieux scolaires dénommé « Briser le silence ». Ce programme démarré en 2015 a d’abord été consacré à l’organisation en partenariat avec d’autres acteurs de la société civile, des causeries éducatives et sensibilisations des élèves pendant les journées internationales principalement dans le département de la Menoua. Un financement du Fonds d’Affectation Spéciale des Nations Unies pour l’Eradication des violences faites aux femmes et jeunes filles (UNTF) a favorisé entre janvier 2016 et décembre 2017 une meilleure structuration et extension du programme dans 15 établissements scolaires dans les départements de la Menoua, Mifi et Noun avec un fort engagement communautaire (parents d’élèves, responsables d’établissements, enseignants, élèves) et des pouvoirs publics (commune de Dschang, commune de Foumbot, Délégations régionales et départementales du MINESEC et MINPROFF et les autorités déconcentrées). Cette orientation stratégique a permis de développer des activités phares telles que la mobilisation communautaire, le développement d’un code de bonne conduite contre les violences basées sur le genre en milieux scolaires et la prise en charge des survivantes. Pour consolider les acquis, APDEL a sollicité et obtenu de l’Ambassade des Etats-Unis au Cameroun (période 2017 – 2018), un financement pour l’extension du programme à 7 établissements supplémentaires et le développement de nouvelles activités en vue de combler les gaps existants. C’est dans cette perspective de comblement de gaps que s’inscrit cette activité de développement d’une application mobile.

Situation des violences sexuelles en milieu scolaire

Les violences sexuelles en milieu scolaire constituent une forme d’abus sexuel dont on parle très peu alors que les conséquences laissent des blessures physiques ou psychologiques très profondes (traumatisme (40%), stress (23%), renvoi/échec (23%), conflit avec les auteurs (6%), autres (10%). Il justifie également les nouvelles contaminations au VIH/SIDA et MST et le décrochage scolaire car le pouvoir d’une jeune fille à négocier les rapports sexuels protégés est remis en cause dans une situation de contrainte psychologique face à son enseignant ou tout autre encadreur. Au niveau secondaire, il touche 33% d’élèves filles et se produit dans 68% des cas dans l’environnement scolaire (établissements (54% et chemin de l’école (14%) (APDEL, 2016). 84% d’auteurs directs sont des hommes (enseignants, camarades garçons, répétiteurs, etc.) et 16% des intermédiaires (filles, garçons et enseignants) agissant pour le compte d’auteurs directs (UNICEF, 2012).  La systématisation des violences sexuelles dans les lycées et collèges est le produit conjugué de plusieurs facteurs relevant à la fois de la culture et du contexte institutionnel. On note d’abord:

1/ un consensus social implicite du silence: 71% d’élèves ne sont pas disposés à dénoncer les auteurs par peur de représailles (exclusion, stigmatisation, discrimination, chantage) et par méconnaissance de leurs droits. Ce silence est nourri par la solidarité de corps et de sexe entre les auteurs et autorités scolaires.

2/une absence de réponses institutionnelles: Il n’existe pas en milieu scolaire, un mécanisme de prévention de violences et autres abus sexuels tel qu’un code de bonne conduite adressant spécifiquement le phénomène ou un comité de gestion des cas.

3/ l’impunité: les élèves dénonçant les violences sexuelles n’obtiennent généralement pas justice du fait non seulement du caractère officieux des plaintes, mais aussi de la solidarité masculine entre les surveillants et les auteurs. A ceci, s’ajoute d’un côté l’environnement familial et social empreint de tabou sur la sexualité et la culture du laisser-faire par crainte de l’autorité. Ce qui ne favorise pas la dénonciation des abus.

2. Objectifs

Objectif général : Développer une application mobile pour l’éducation des jeunes sur les violences basées sur le genre

Objectifs spécifiques : 

  1. Développer une application mobile consacrée à l’éducation des jeunes sur les violences sexuelles.
  2. Accompagner le déploiement de l’application mobile sur internet. 

3. Résultats attendus

Une application mobile est déployée sur internet

L’application déployée sur internet est suivie et ajustée en fonction des feedbacks reçus.

4. Méthodologie

La méthodologie préconisée par APDEL pour la mise en œuvre de cette activée est basée sur l’approche participative. Dans cette démarche, le prestataire / consultant devra : 

  • Conduire 3 focus groups mixtes (filles et garçons) avec les élèves pour recueillir leurs besoins concernant cette application. Outre les autres thématiques pouvant être abordées, les focus group devront prioritairement se focaliser sur le nom de l’application, logo, couleurs, les interfaces, l’animation, le contenu, etc.
  • Le prestataire / consultant devra aussi conduire des entretiens avec l’équipe de APDEL et des éventuelles parties prenantes (responsables d’établissements, enseignants, MINPROFF, MINESEC, SASC, etc.) pour recueillir leurs perception au sujet de cette application.
  • Organiser un mini atelier de validation de l’application avant son déploiement sur internet.
  • Une fois déployée, suivre son utilisation et ajuster en cas de besoin. 

NB : la disponibilisation des contenus de l’application sera du ressort de APDEL.

5. Activités 

  • Organisation de 3 focus group mixtes avec les élèves
  • Entretiens avec les parties prenantes
  • Organisation d’un mini atelier de validation de l’application
  • Développement de l’application
  • Déploiement et suivi 

6. Chronogramme: Decembre 2017 - Fevrier 2018 

Profil du consultant 

  • Etre de nationalité camerounaise ;
  • Avoir une expérience avérée en conception d’application mobile. 

Composition du dossier 

  • Une lettre de transmission du dossier de consultation adressée à Madame la Présidente Exécutive portant la mention «offres pour la conception d’une application mobile sur les VBG en milieu scolaire » ;
  • Une offre technique et financière;
  • Un CV du consultant ou du cabinet pour le cas des personnes morales;
  • Une copie de la CNI du consultant ou preuve d’existence légale pour les personnes morales ;
  • Pièces justificatives d’expériences antérieures ;
  • Toute autre pièce jugée pertinente par le candidat. 

Délai et envoi des dossiers

Le délai de recevabilité des dossiers est fixé au dimanche 10 décembre 2017

Les dossiers de candidatures doivent être déposés sous plis fermé au siège de APDEL sis au Carrefour Pont Militaire à Dschang (immeuble en carreaux marron) ou envoyés par email à l’adres

NB : Les dossiers reçus après le délai ne seront pas étudiés;

Conformément à politique genre de APDEL, à compétence égale, la priorité sera donnée aux candidatures féminines et/ou jeunes.




Cliquez sur le bouton ''Postuler maintenant'' pour envoyer votre candidature:
- Votre dossier sera directement transmis par email à  l'employeur (Formats supportés: .doc .pdf .txt .docx)
- Un email de confirmation vous sera envoyé après transmission de votre candidature
- Vous aurez la possibilité de demander l'historique de vos sollicitations.
Veuillez noter que vous ne devez JAMAIS payer pour obtenir ou passer un entretien d'embauche. Si un ''potentiel'' employeur vous le demande, merci de nous le signaler.
Bonne chance!